Obscure rpg
Rejoins l'obscurité d'un lieu que l'on détèste tous... le lycée!!!



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Eq.1/Mission 1] En quête de réponses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dan
Non-contaminé
Non-contaminé
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Classe (niveau) : Première Gen
Groupe sanguin : O+
Date d'inscription : 07/01/2008

Survivants
PV:
60/60  (60/60)
Immunité:
4/4  (4/4)
PE:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [Eq.1/Mission 1] En quête de réponses   Mer 11 Juin - 18:21

Jess commença par ouvrir les portes du bâtiment administratif à l'aide de son trousseau de clef. Quelques pas derrière, se trouvait Dan. Il scrutait les horizon à l'affut du moindre mouvement, mais il ne vit rien. À croire qu'ils étaient les deux seules âmes vivante dans cette cours. Dan regarda sa montre, elle indiquait 14h15, comment avait-ils fait pour mettre aussi longtemps, se demanda-t-il. Oui, comment avait-ils fait pour mettre quinze bonne minutes pour se rendre devant le bâtiment administratif depuis le gymnase. Pour Dan s'était impensable, il n'aurait pu mettre autant de temps.
Carla, oui c'était à cause d'elle. Dan ne savait pas combien de temps il était resté debout à ses côtés. Il ne savait pas non plus combien de temps ils étaient resté à parlé à l'ombre d'un mur à se concerter sur la marche à suivre. Bien trop de temps en tout cas. Dan se dit qu'il fallait faire vite ou la psychose s'emparerait du gymnase. Jess s'engouffra dans le hall, de l'extérieur on y voyait rien. C'était un trou noir et béant. Comment une personne censée voudrait s'y aventurer? Pourtant voilà que Dan suivait Jess.

Jess progressait dans le hall, accroupis. Dan le suivait de près, et sans trop savoir pourquoi, il fit de même. Dan leva la tête, il pressentait quelque chose. Jess le fixa avec insistance, apparemment il attendait de lui quelques indications. D'après Jess la voie était libre, mais comment être sûr. Et cette lumière au fond du corridor, pourquoi est elle si aveuglante?


- Dan... qu'est-ce qu'on fait, il ne semble y avoir personne. Je propose qu'on avance discrètement jusqu'aux escaliers... et... de la corniche on devrait pouvoir repérer s'il y a des gens dans le couloir...

Dan parut songer un instant puis il prit son courage à deux mains. Il saisît un pochoir qui était posé sur une petite table à l'entrée et le balança de toute ses forces dans la direction opposée.
Rien, il ne se passait rien, à part le bruit sec du glissement du pochoir, rien ne se passa. Dans les films ça avait pourtant le mérite de dévoiler la présence d'éventuels ennemis.

*Nous voilà bien. Nous jouons à la guerre maintenant. Il ne faut pas rester là...*

Dan donna une tape sur l'épaule de Jess et progressa seul dans le hall. L'échine courbée il commença à haleter. Le voilà arriver face à l'escalier. Dan avait sa petite idée en tête, l'escalier était la meilleur option en cas de fuite. Après avoir soigneusement inspecté les environs il fit signe à Jess de le suivre.

Mais soudain un bruit sourd et résonnant se fit entendre à l'étage. Dan tendit sa main vers Jess pour qu'il comprenne qu'il fallait qu'il s'arrête. Le footballer passa lentement sa tête dans la cage d'escalier et tenta d'y voir quelque chose, une présence, ou simplement un chariot renversé. Un chariot renversé, cela impliquerait forcément qu'une présence humaine ou animale soit prise en compte. Quel cauchemar, Dan avait envie de faire demi-tour, mais leur salut était juste à l'étage, il leur suffirait de prendre le téléphone et tout serait terminé. Mais comment surmonter sa peur, une peur si grande quelle vous glace les os et vous donne envie de faire dans votre froc. Dan était paralysé, il ne lâchait plus l'étroit angle de vue projeté sur l'étage dans l'espoir, ou plutôt l'infortune d'y voir quelque chose surgir violemment.

Dan était confronté à un dilemme, il fallait faire un choix. Faire dans son froc et rentrer au gymnase ou bien faire dans son froc mais avoir eu le mérite de monter. La première option était la plus envisageable, la plus normal, mais qu'est-ce que la normalité en cette heure sombre? Sans en comprendre les raisons, Dan commença à gravir lentement les marches, une par une et sans quitter des yeux l'ouverture de la cage d'escalier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukanoma.forumeast.com
Jess
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 28
Classe (niveau) : Terminale L
Date d'inscription : 28/06/2007

Survivants
PV:
60/60  (60/60)
Immunité:
4/4  (4/4)
PE:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Eq.1/Mission 1] En quête de réponses   Mer 11 Juin - 21:07

Je m'essouflais. J'avais beau rester accroupie depuis un bon moment maintenant, les palpitements incessants de mon coeur bondissaient dans ma poitrine, et provoquaient en moi une sensation désagréable. J'appuyais ma main contre mon torse, inspira lentement dans l'espoir que le hâle cesse. Mais rien n'y faisait. Je n'avais pourtant aucun souvenir d'un quelconque asthme, de souffle ou de problèmes cardiaques. La peur. C'était la peur. Mais nous étions là, Dan et moi, plongés dans l'obscurité malsaine du hall. Il ne restait qu'un escalier. Oui. Un escalier, et ensuite un couloir. Après tout irait très vite, il nous suffirait de saisir le téléphone sécurisé, d'appeler de l'aide et de retourner nous cacher au gymnase. Cette simple pensée, la fin du calvaire, me calma déjà un peu, et je me reconcentra sur la scène présente : Dan inspectait les alentours, après quoi, il avait saisit un objet qu'il lanca bruyamment vers le fond du hall. L'intense vacarme provoqué par la chute du pochoir me tétanisa un instant, et mes yeux ne firent que tracer encore et encore pendant une dizaines de secondes les moindres recoins de la grande salle vide... rien. Rien n'apparut, rien n'avait surgit. J'étais rassuré. Soudain, le footballer appuya mon épaule, faisant signe d'avancer, et nous entamions ainsi lentement la traversée de cette étendue silencieuse.
Etre silencieux. Transparent. Faire le moins de bruite possible était capital, et même si rien n'avait répondu à la chute du pochoir, notre instinct de survie avait certainement prit le dessus.
Depuis, nous nous terrions dans le silence, mais malgré tout, je me rendais compte que nos respirations saccadées et incontrôlées continuaient d'exprimer leurs plaintes.

C'est alors qu'un bruit sourd descendit de l'étage. Un vrombissement lointain, une complainte.
Je me figea, et la main de Dan, tendue vers vers, m'ordonna de maintenir ma position. Ce bruit, c'était quoi?! Le doute, le doute commencais à m'envahir. A l'état de germe jusqu'à présent, ses racines m'envahissaient peu à peu, et je sentais maintenant son étreinte dans tout mon corps. J'avais la frousse. Cette chose à l'étage, ce n'était qu'un bruit, mais pour moi, c'était déjà trop !
Repartir? Retourner au gymnase ? Pas question! Que penserez les autres ? Nous devions continuer, coute que coute. J'exprimais un large soupire, en fait je tentais d'expulser cette mauvaise herbe hors de moi, et attendit calmement que mon camarade ne recommence à avancer.

Nous étions aux pieds du grand escalier. Sombre, lugubre, il nous offrait son ascension funèbre. Triste vision. Mais il fallaitl'emprunter, il était notre unique passage, l'unique accès à la salle des professeurs.

Un pas, puis deux. Encore un. Je gravissais les marches, hésitant, rebutant, suivant de près les gestes de Dan, toujours devant moi. Le footballer ne quittait plus l'étage des yeux, infiniment concentré sur notre destination. Lui aussi, avait envie que cela cesse. Moi aussi.

Après tout, pourquoi tout ca? A quoi bon? et surtout, dans quelle état d'esprit ce trouvaient les types qui avait semés la terreur? Inconsciemment, je commencais à ralentir, plongé dans le souvenir si peu lointain du professeur agonisant dans mes bras. Lui il les avait rencontré. Sa seule rencontre avec ces tarés lui avait couté la vie. Mais pas seulement. Il avait été torturé !
Mes yeux et mon visage se crispa alors que je me remémorais le visage sanglant et déchirant de cet homme. Son regard... ses lèvres. Il avait parlé, avant de mourrir, il m'avait mis en garde, et jusqu'à maintenant j'avais tenté de chasser ses paroles de mon esprit, parce que leur simple considération m'horrifiait. En vain. A présent, cette seule et unique phrase bombardait mon être avec acharnement...

"... ne sortez pas... ils vous tueront... ils sont là… "

Ce fut sa respiration glacée qui m'arracha à mes songes. Un hâle encombré irrita mes oreilles. Mes yeux s'exorbitèrent et mes muscles se raidirent.

Il y avait quelque chose, derrière moi...

Dan... me regardait-il? Ma main crispé sur la rampe d'escalier n'osait plus se décoller de celle-ci, et mon regard prétifié ne le quittait plus. Dan, pitié Dan, qu'il me dise que rien n'était derrière moi!

La chose s'intensifia. Je la sentait. Elle était là... et lentement, raclant ma gorge et sentant mon coeur s'arracher à ma poitrine, je tourna la tête vers le bas de l'escalier...

- Dan...


La lueur nacré qui provenait de l'étage l'éblouissait. A moitié tapie dans le noir, un silhouette fine et chancelante se balancait. Il me regardait. Fixement, sans rien dire, ses yeux jaunit par la lumière intensifiaient leur fixation. Mes yeux ne le quittait plus, ne quittait plus se visage obscurcit, et mon regard s'abaissa...

- Oh, putain... Dan... ce type... sa... sa... mâchoire ...!

Horreur m'avait envahit, la mauvaise herbe avait gagnée, mon corps lui appartenait. Mes membres ne répondaient plus, mon visage, à l'expession figée et pétrifiée, ne pouvait plus quitter cette visions d'horreur : celui qui se tenait en face de moi... ne possédait plus de machoire, mais celle-ci constituait en une énorme excroissance graisseuse et verdatre...

Que ce... passait-il.

A cet instant, tout s'arrêta. Je crois que ma conscience avait fiché le camps, parce que tout en restant immobile, je ressentit brusquement le contacte moite et poreux des doigts de l'élève qui s'était précipité sur moi...[/i]

- Dan !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.obscure-rpg.keuf.net
Dan
Non-contaminé
Non-contaminé
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Classe (niveau) : Première Gen
Groupe sanguin : O+
Date d'inscription : 07/01/2008

Survivants
PV:
60/60  (60/60)
Immunité:
4/4  (4/4)
PE:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Eq.1/Mission 1] En quête de réponses   Mer 11 Juin - 22:16

Jess et Dan montaient, ils continuaient leur ascension sur un vrombissement funèbre. Dan n'était préoccupé que par ce bruit provenant de l'étage. Il était obsédé par ce bruit sourd et constant. Était-ce de mauvais augure, ou au contraire était-ce dans leurs intérêts? Dan avait envie de savoir, mais il était terrifié à l'idée de découvrir ce qu'il se passait là-haut. Et si quelque chose d'horrible se passait? Cependant, Dan fut tiré de ses songes par Jess. Le délégué l'appela à deux reprises. Le footballer ne dénia se retourner que lorsque Jess hurla son prénom.

Horreur! Un zombie! Non, il était bien vivant, mais... où était sa mâchoire? Bordel! Dan se voyait déjà étalé au sol entrain de se faire bouffer par une dizaine de ces créatures infâmes et difformes. Tout un tas de choses lui traversa l'esprit : Carla, Jess, l'équipe, ses parents, Carla, sa voiture, Carla, ses profs, ses parents, l'équipe, Carla, ses parents, lui même, Carla, lui même, Carla et lui même étalé au sol, lui même baignant dans une marre de sang. Visions morbides et terrifiantes! Il voulait s'enfuir, tout laisser en plan et se réveiller dans son lit. Non, Jess! Il avait des obligations, il n'était pas seul dans cette galère. Il fallait le tirer de là!

*Putain, mais c'est quoi ce délire! Pas le choix, allez Dan! Tu peux le faire, juste un coup!*

Et voilà que Dan se retrouva à poser sa main gauche sur l'épaule de Jess afin de prendre appuie et décocher un coup de poing en plein visage, ou ce qu'il en restait, de l'immonde créature. Ses droites étaient réputées comme très dévastatrices, il en avait déjà allongé plus d'un en un coup direct, mais là ce n'eut pas le même effet. La 'chose' s'était déjà remis du coup et hurla sur Dan avec un regard bestial. Dan, sans doute porté par son instinct de survie réitéra son coup, mais cette fois il donna une série de coups de poing violents et rapides tout en tirant Jess derrière lui. celui-ci tomba.


- Cours !!!!!!

Dan resta aux poings avec la créature qui crachait une grande quantité de salive sur sa veste. Il prît les poignets de la créature afin de retenir ses griffes. Il se débattait avec elle de toute ses forces avant de s'avouer vaincus, elle était beaucoup plus puissante que lui. Il lui fallait trouver autre stratagème pour gagner. Mais Dan ne pensa pas à cela, il ne pensait qu'à une chose : Survivre!
Il finit par caler son pied sur la poitrine de la créature et la poussa au bat des escaliers ; après quoi il se retourna pour grimper les marches deux à deux. Au passage il agrippa la veste de Jess pour l'attirer avec lui. Ils foncèrent dans le couloir administratif en tentant de trouver une pièce ouverte. Et pour se faire Dan donnait des coups dans chaque porte à la manière des policiers faisant un peu trop de zèle pour enfoncer une porte.
La folie s'était emparé de lui. Il ne réfléchissait plus, la seule chose qu'il avait en tête était de trouver une porte ouverte et de s'enfermer dans cette pièce. Ses pensées n'allèrent pas plus loin, telle était sa frayeur.
Il entendait la créature râler tout en grimpant les rambardes.

*Que ce cauchemar cesse!*

Enfin! Une porte ouverte! Dan déboula dans la pièce avec fracas. Il tira Jess à l'intérieur avant de refermer la porte et de se plaquer contre celle-ci. Il pointa du doigt Jess et lui demanda de trouver quelque chose pour bloquer la porte (noter que cela est dit beaucoup plus poliment) : «Putain! Trouve de quoi bloquer cette foutue porte ou on va crever! Bouge toi! », et croyez le, cela n'est qu'une version approchant la réalité.
La créature surgît soudain au fond du couloir, elle glissa un peu sur le carrelage avant de reprendre sa folle course. Lorsqu'elle trouva la bonne porte elle eut pour première idée de foncer dedans, mais Dan tenait fermement la position.


[Désolé pour le grand n'importe quoi, mais je n'étais que très peu inspiré.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukanoma.forumeast.com
Jess
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 28
Classe (niveau) : Terminale L
Date d'inscription : 28/06/2007

Survivants
PV:
60/60  (60/60)
Immunité:
4/4  (4/4)
PE:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Eq.1/Mission 1] En quête de réponses   Mer 11 Juin - 22:38

[T'inquiètes, c'est emplement suffisant ^^]

Mourrir. On allait mourrir !

Rien à faire, cette chose immonde ne se résignait pas, et même après que Dan lui est affligée quelques coups bien fournis, l'immondice continua à nous pourchasser jusqu'à l'étage.

Je courrais, tant bien que mal, et cela malgré mes jambes tremblotantes. Je titubais donc, entrainé pas la poigne de Dan qui m'aggrippait la veste. J'étais perdu. Mon cerveau, parti. Ma pensée, évanouit. A cette instant ne resté plus de moi qu'un corps hurlant de terreur, actionné par une panique folle. Nous courrions dans le couloir, aveuglés par notre fuite désespérée. Mes yeux fixaient indéfiniement le sol. L'espace m'échappait, je me sentais entouré du néant. Impossible de me situer, impossible de savoir où je me trouvais, seul la voix de Dans qui cherchait à me motiver me retenait encore avec l'autre monde -celui du cachemar. Car oui, c'était un horrible cauchemar, une terrible vision à laquelle je m'entêtais à ne pas croire.

Des coups, j'entendais des coups résonner dans ma tête. Le footballer s'acharnait sur une porte, et celle-ci céda dans un crissement strident. Projeté à l'intérieur, j'échoua lamentablement parterre, les coudes les premiers, avant d'allonger mon visage sur le parquet froid.

- Putain! Trouve de quoi bloquer cette foutue porte ou on va crever! Bouge toi!

Une nouvelle fois la voix paniquée de Dan me rappela à la réalité. Immédiatement, je reprit conscience et souleva avec ce qui me restait de force. Il fallait trouver quelque chose ! Rien, je ne voyais rien.

Quoique. Sans attendre, je m'avanca au fond de la salle de classe et balaya d'un grand coup brusque les papiers inutiles qui recouvraient un vieux bureau poussiéreux. Assez lourd pour bloquer la porte, certe, mais trop lourd pour moi aussi ! J'abandonnait cette idée et me concentra sur une chaise, l'empoigna et me précipita vers la porte.


- Attend, on va bloquer avec ca !

La chaise bien placée, les mouvements de poignée incessants jusqu'alors cessèrent, ralentit par le gene occasionné. Mais ca ne suffisait pas, j'en étais certain, alors je courrais à nouveau vers l'office, et fit appel à Dan.

- Aides-moi à pousser le bureau contre la porte !

Chose faite, je m'écroula contre le flanc du bureau, rajoutant mon poids au blocus crée contre le monstre. Je n'en revenais pas. Impossible d'y croire... qu'est-ce que c'était que ce truc?!
Mon corps fut prit d'une frénésie incontrôlable, et la vision du mutant provoqua un hoquet, qui se répéta encore deux ou trois fois.

Assis, les jambes écartés je reprenais contrôle de moi-même, la tête levée vers le ciel. Bordel... non... pourquoi... Il fallait détruire cette chose, elle nous voulait du mal, et pourtant, j'aurais juré qu'il s'agissait d'un élève ! Oui, j'avais clairement reconnu la blouse du lycée... Peut-être avais_je mal vu sur le moment...


- Dan... qu'est-ce que c'était que ce truc?!
dis-je en essayant d'articuler le mieux possible. Bordel... c'est quoi ca, c'est impossible, on rêve, c'est un cauchemar...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.obscure-rpg.keuf.net
Dan
Non-contaminé
Non-contaminé
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Classe (niveau) : Première Gen
Groupe sanguin : O+
Date d'inscription : 07/01/2008

Survivants
PV:
60/60  (60/60)
Immunité:
4/4  (4/4)
PE:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Eq.1/Mission 1] En quête de réponses   Mer 11 Juin - 23:31

Le souffle court, le cœur tambourinant à l'intérieur de sa cage thoracique, les battements de ses tempes qui lui faisaient mal, ses bras raidis et ses jambes ne pouvant plus le supporter il s'écroula aux côtés de Jess. Ils avaient réussi à bloquer l'immonde créature qui se démenait encore dans le couloir. Elle voulait les tuer pour en faire on ne sait quoi. Dan savait qu'il faudrait tôt ou tard s'en débarrasser, mais comment faire?
Jess le tira de ses pensées :


- Dan... qu'est-ce que c'était que ce truc?! Bordel... c'est quoi ça, c'est impossible, on rêve, c'est un cauchemar...

Dan ne répondit pas, Jess connaissait la réponse. Soudain la créature arrêta de taper sur la porte, elle sembla s'éloigner. Le footballer se laissa aller, il se laissa glisser le long du bureau et soupira. Il y avait une fenêtre qui laissait entrer la luminosité, rendant ainsi la pièce vivable, l'aire était renouvelée. Il laissa la chaleur naturelle caresser son visage, cela lui était agréable. Dan resta quelques minutes à fixer la fenêtre sans trop savoir pourquoi, puis soudain il leva d'un bond tout en hurlant d'une voix rauque :

- La fenêtre! Il va passer par la fenêtre!

Il se précipita vers celle-ci, mais il était trop tard. La créature surgit depuis le rebord de la fenêtre et bondit sur Dan qui se sentît faucher avant de s'étaler au sol. Le footballer aurait voulu utiliser ce qu'il avait appris, mais que faire dans une situation pareille. On ne se bat pas pour un ballon, mais pour sa vie! À moins d'avoir vécu situation semblable, personne ne peut savoir ce que pense une personne dans ce cas-là. En effet, aussi étrange que cela puisse être, Dan s'imagina dans un stade. Il était au milieu du terrain, plaqué au sol parce qu'il était sur le point de subtiliser la balle à un adversaire. Il faisait nuit, la foule était en délire, le match était à son apogé, le score... très serré. L'un des défenseurs l'avait fauché au vol puis s'était relevé pour s'assurer qu'il reste au sol. Dan avait l'impression de tout voir au ralenti.

*C'est comme ça qu'on voit la mort approcher? Ai-je aussi peur de celle-ci au point d'imaginer une autre situation?*

Dan voyait arriver sur lui son adversaire. Il le vit sauter puis planer dans les airs. L'adversaire changea successivement de forme, allant de la vile créature au footballer en tenue comportant casque et protections. La même masse corporelle, la même manière de sauter, le même regard. Oui, Dan comprit les choses.

*Un membre de l'équipe! C'est impossible! Pourtant, c'est le cas, voilà pourquoi il est plus fort que moi physiquement. Je comprends maintenant...*

Alors que la créature allait s'écraser contre Dan, celui-ci roula sur le côté afin de laisser l'élève transformer en monstre incontrôlable s'écraser violemment au sol. Pour en rajouter une couche, Dan qui était encore allongé au sol donna un violent coup de coude sur la nuque de la créature qui était étalée à ses côtés. Puis il se releva pour s'écarter, mais il sentît quelque chose agripper sa cheville, il tomba de nouveau en tentant de ramper, mais il était aux prises de la créature.
Pour essayer de sauver sa vie, Dan donnait des coups de pieds désespérés sur le visage de son ancien coéquipier. Il ne savait pas qui il était, mais une chose était claire, il faisait du foot, et Dan était prêt à parier qu'ils jouaient fréquemment ensemble. Il jeta un regard sur Jess, de son seul œil — l'autre étant dissimulé derrière son bandeau de borgne— il lui fît comprendre de faire quelque chose.


- Jess! C'est nous ou lui! N'hésite pas! Frappes! Frappes bon Dieu ! Vas-y! De toutes tes forces!! Frappes!! Jess!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukanoma.forumeast.com
Jess
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 28
Classe (niveau) : Terminale L
Date d'inscription : 28/06/2007

Survivants
PV:
60/60  (60/60)
Immunité:
4/4  (4/4)
PE:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Eq.1/Mission 1] En quête de réponses   Jeu 12 Juin - 11:23

Dan ne m'avait pas répondu. Sans doute, ma question était idiote. Elle n'avait pas besoin d'une quelconque réponse, parce que celle-ci s'acharnait déjà derrière le battant de la porte : cette chose méconnaissable, pour laquelle j'aurais jurée qu'elle était ou avait été humaine.

Le footballer était dans le même état que moi, et maintenant nous étions deux, affalés contre le bureau, la tête pleine de confusion et nos coeurs battant la chamade. Je l'observais, rapidement, parcourant du regard le cache oeil qui dissimulait sous son tissu noir une lourde blessure. Je m'interrogeais. Après tous, la souffrance, la vraie, c'est à dire la souffrance corporelle. Je ne l'avais jamais connu. Dan, lui, devait savoir. Et étrangement, je l'envia un instant à l'idée qu'il puisse au moins anticiper ce qu'était la douleur, parce que moi, elle me prendrai comme un puceau, avec toute la surprise, la naïveté et l'inconscience qui l'accompagnait.

Je ne voulais pas souffrir. Hors de question.

Alors, je soupirais, encore. Mais ce court moment de répit, ce semblant de tranquilité retrouvée perdit son innoncence, lorsque soudain, Dan se redressa et hurla :


- La fenêtre! Il va passer par la fenêtre!

Oui, car déjà, j' apercevais les doigts difformes de la chose apparaitre à l'encadrement de celle ci! Non! Pas encore! je poussais sur mes jambes pour me précipiter vers la fenêtre, dans le vain espoir de parvenir à la fermer avant son entrée. Mais rien à faire, la vue dissuasive du monstre m'écoeura, au point que j'eu à peine le temps de toucher la vitre, que son aura me fit basculer sur le coté. Mon corps tomba lamentablement sous le dégoût de l'odeur. Je rencontrais la mort. Cette odeur, c'étais la mort.

Et ca au moins, je connaissais...
Merde...


- Dan !

Le cri m'échappa, et me retournant, je découvrais la lutte qui s'était engagé entre le footballer et la créature fétide. Alors j'accouru en fermant le poing, près à frapper, mais le coude du mutant m'entrava le geste et de nouveau, je me retrouvais parterre.
Rien à faire. Pourquoi elle ne s'intéressait pas à moi?
Je réalisais alors qu'elle visait uniquement Dan. Dan. Elle s'acharnait sur lui, comme une vieille rancoeur qui ne s'oublie pas. Mais pourquoi?!


- Jess! S'écria soudain ce dernier. C'est nous ou lui! N'hésite pas! Frappes! Frappes bon Dieu ! Vas-y! De toutes tes forces!! Frappes!!Jess!!!!!!!!!

Il avait raison. Je devais l'aider. Comment faire, cette chose était bien plus forte que moi ! Mes yeux balayèrent la pièce toute entière, à la recherche d'un quelconque objet à utiliser. L'armoire, le bureau, les tables... des chaises... les chaises !

Sans tarder je saissa l'une d'elles et, la tenant fermement, la projeta sur le dos du monstre. Bien joué, car ce dernier émit enfin un protestation douloureuse à mon égard et se retourna vers moi. Il me fixait. Merde. Finallement, je ne sais plus ce que j'aurais préféré. Alors pas le temps de savoir ce qu'il s'apprêtait à me faire, parce que j'envoyais un nouveau coup dans la machoire attroffiée de la bestiole.


- Prends ca!

Elle tomba parterre, mes sa chaire apparente se contracta et je la voyais déjà se redresser, se tourner vers moi. Aller, un autre coup ! je prit tout mon élan et me jeta sur elle, pieds de chaises en avant.

Mon coup fut bloquée. Cette sâleté avait compris la démarche ! Elle empoigna la chaise et la tira vers elle, la pression me fit lacher prise et la chaise valsa accidentellement vers Dan. Moi, je ne voyais rien, la créature était déjà sur moi. Dan avait-il au moins évité la chaise? Pas le temps de voir, je débattais mais jambes et mes bras en espérant repousser l'assaillante. Putain, elle me lâchait pas! Sa face décharnée si près de mon visage me fit fermer les yeux. Impossible de regarder cette horreur en face. Alors c'est plongé dans le noir que je fouilla mes poche. Vite, vite !

Le contact froid de quelque chose, fin et pointu à la fois, m'avais convaincu de l'utiliser. C'était mon stylo !Alors je l'empoigna, et, aveuglément, poignarda l'air, le vide, dans l'espoir d'y rencontrer l'ennemi. Mes jambes s'agittaient et je parvint à me redresser. Fin de l'obscurité, j'ouvrit les yeux. Au moment même le monstre se précipita vers moi. Alors, sourcils froncés et stylo en main, je contracta une dernière fois le poignet. Un coup, un seul.

Je sentit brusquement le stylo pénétrer dans une masse épaisse et dure. Le sang jailllit. Je lui avais planté en plein front, dans la tête. Stupéfaction totale. Ma bouche demeura grande ouverte. Incroyable. Alors, dans un dernier élan je lâcha prise, et poussa la chose le plus loin possible. Elle attérissa contre la fenêtre, et s'affaissa lentement.

Pourtant, ni Dan ni moi n'avions prévu ce qui se passerait...
Car plongée sous la lumière intense et diffuse du soleil, après quelques secondes d'immobilité la chose fut soudainement prise de spasmes convultionels et frénétiques. Le cri, son cri était affreux. Ainsi, baignée sous les rayons ardents, son corps se consuma pour s'évaporer en une masse noire, n'en laissant plus qu'un squelette momifié et déséché.

C'était fini. Elle était morte.

Sans un mot, je me retournais vers Dan, les yeux écarquillés par l'incompréhension la plus totale...

_________________
Rang 7
Attaque normale : 5dgts
Attaque batte de baseball : 10dgts *pas encore*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.obscure-rpg.keuf.net
Dan
Non-contaminé
Non-contaminé
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Classe (niveau) : Première Gen
Groupe sanguin : O+
Date d'inscription : 07/01/2008

Survivants
PV:
60/60  (60/60)
Immunité:
4/4  (4/4)
PE:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Eq.1/Mission 1] En quête de réponses   Jeu 12 Juin - 12:05

Dan haletait, appuyé contre le mur il était affalé au sol. Il regardait Jess dans les yeux, il avait franchit le pas : Il avait tué son premier homme. Un homme? Pas tellement, mais il restait tout de même une part d'humanité à cette infâme créature. Dans lui lança un regard plein d'humilité, puis une tristesse sembla s'installer une nouvelle fois au fond de son regard. Cette créature était un membre de l'équipe, mais qui était-ce? Pas moyen de le reconnaitre, Dan préféra oublier cette scène d'enfer et se concentrer sur leur tâche. Ses jambes n'en pouvaient plus, ses bras ne voulaient plus bouger, mais il fallait pourtant avancer! Dan prit une grande inspiration et de toute ses forces restantes se releva. Jess le regardait avec une regard stupéfait. Ni lui, ni Dan ne comprenait pourquoi cette créature s'était désintégrée... il fallait prendre des notes.

Dan se mit à fouiller la salle, il trouva de quoi écrire sur la pile de dossier et saisit le stylos de Jess qui leurs avait sauvé la vie. Le sang était encore frai, Dan regarda un instant ce sang lentement couler le long de sa main, puis il la tendit vers la fenêtre. Il plaça sa main en face su soleil et tenta d'observer ce qu'il se passait malgré la luminosité aveuglante. Le sang se consumait également, il fallait du soleil, le soleil détruisait ce genre de créature... Était-ce la seule, devraient-ils encore combattre? C'était fort probable, Dan s'attendait à tout désormais. Il serra le poing tout en le laissant plongé dans la luminosité salutaire. Puis, après un court instant plongé dans le silence devenu si commun il se retourna, plaqua la feuille de papier sur le bureau et se mît à écrire toutes sortes d'observations.


«Ces créatures pourraient être le reste d'élèves. Nous ne savons pas encore ce qu'il s'est produit, mais une chose est sûr, ces élèves ont été transformés en bêtes violentes. Elles cherchent à nous tuer désormais, nous qui sommes encore sains... mais pour combien de temps encore. Je sens la folie s'emparer un peu plus de moi à chaque secondes. Aujourd'hui j'ai vu beaucoup de gens mourir, que se passe-t-il au juste? Si vous trouvez cette note il est fort probable que je ne sois plus ici, ou que je sois tout simplement mort, moi même je ne sais pas ce qu'il va m'arriver. Prenez-garde, elles sont violentes, puissantes et intelligentes, ne les prenez pas à la légère! D'après mes observations il se pourrait que la luminosité du soleil les détruises. Je tenterai d'en trouver la cause, d'ici là, j'espère ne pas mourir, il faut que je sache pourquoi Carla à été tuée!»

Dan laissa la petite note accrochée au mûr à côté de la fenêtre. Si quelqu'un passait ici, que ce soit la police ou n'importe qui, il faudrait qu'ils sache qu'ils ne seraient pas en sécurité, personne ne l'était...
Dan sentait se forces lui revenir, il ne fallait pas rester ici, s'il existait encore de ces créatures, elles ne tarderaient pas à se montrer vu le boucan qu'ils ont semés. Voyager vite et léger, leur unique moyen de survie. Ils ne pouvaient compter que sur eux même en attendant les secours. La salle des profs n'étaient plus très loin, et Dan avait un plan pour la rejoindre rapidement.
Il regarda de nouveau Jess et lui tendît une main après lui avoir redonné son stylos :


- Pas le temps de rester se reposer. Nous devons avancer, nous y sommes presque, la salle des profs est au bout du couloir, allez, viens! Nous avancerons avec des chaises comme boucliers. Tu t'en est plutôt bien tiré avec celle-ci. T'en fais, tout sera bientôt finit, allez debout!

Dan regarda un instant par la fenêtre, il sentait la fin de journée approcher. Il jeta un coup d'oeil à sa montre, il était déjà 16h00! Le soleil, il ne fallait pas qu'il parte!

*Pas de précipitation, il nous restes au moins 5heures devant nous. Mais n'oublions pas qu'il nous à fallut deux heures pour en arriver là, et qui sait qui nous pourrions rencontrer sur le chemin du retour... non, il faut faire vite!*

Dan aida Jess à se relever puis poussa un peu le bureau pour entre-ouvrir la porte afin de passer sa tête dans l'ouverture et examiner le couloir. Il n'y avait personne, ils pouvaient y aller!


[Je pense que nous pouvons passer maintenant au couloir non? À vrai dire nous y sommes déjà Very Happy Je te laisse faire si tu le veux bien.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukanoma.forumeast.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Eq.1/Mission 1] En quête de réponses   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Eq.1/Mission 1] En quête de réponses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obscure rpg :: ZONE RP - Leafmore High - :: BATIMENT ADMINISTRATIF :: Hall-
Sauter vers: