Obscure rpg
Rejoins l'obscurité d'un lieu que l'on détèste tous... le lycée!!!



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Eq1/Mission 1:] le but proche...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jess
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 28
Classe (niveau) : Terminale L
Date d'inscription : 28/06/2007

Survivants
PV:
60/60  (60/60)
Immunité:
4/4  (4/4)
PE:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [Eq1/Mission 1:] le but proche...   Jeu 12 Juin - 12:28

Nous avions réussit. Nous y étions parvenu. Enfin, cette chose était morte, bien morte.
Le soulagement immense provoqué par cett réalité se trouvait pourtant bouleversé par u songe atroce : je venais de tuer, j'avais tué... le sang de cette chose avait giclé sur mon visage à l'instant où mon stylo s'était enfoncé dans son crane. Le coup avait été fatal, mais cepandant, étais-je vraiment le responsable de cette mort? La créature s'était évaporé, carbonisé à vrai-dire. Un auto-consumation qui me laissait perplexe. Tout comme Dan, nous en étions venu à la même conclusion : le soleil, le soleil tuait ses créatures des enfers. Des bêtes de l'ombre. Cette déduction m'ota un léger poid de l'esprit. Ouf. Je n'étais pas un assassin, oh non, jamais. Mais ces créatures... il y en aurait d'autre? devrais-je en tuer d'autres?

Pour le moment je banisssais cette réflexion de ma tête, me concentrant sur la suite des événements. A côté d emoi, Dan notait ses conclusions, et me rendit ensuite mon stylo. J'observais encore celui-ci, et sourit ironiquement à l'idée que ce simple stylo m'avait sauvé ma vie. Putain, j'aurais du prendre ma trousse!
Bref, je le gardais en main, plus terrible encore qu'une épée aiguisée pensais-je avec humour, tandis que Dan s'approchait de la porte et en dégagea le passage. Nous allions sortir. Il fallait continuer.

Ainsi, la porte s'ouvrit timidement, et nous fumes à nouveau dans le long couloir de l'administration. La lumière grésillait. Drôle d'atmosphère. Je m'avancais, prenant une légère avance sur le footballer. Courrir. Oh oui j'avais soudainement une folle envie de courrir !
Alors je me tourna vers mon camarade, les yeux pleins de détermination


- Tant qu'il n'y a pas une autre de ses choses.... ON COURS!

Je m'élancais, prit d'une rage de vaincre folle, mon coutelas de substitution à la main. Dan me suivait. La porte de la salle des profs n'était plus très loin, enfin !!! Il suffirait de tourner au fond à droite, et tout serait finit! Un net sourire se traca sur mes lèvres à cette simple idée.
Sortir, je voulais sortir !!!

Plus que trois enjambées,
Deux enjambées...
Une enjambée...
La porte ! ...

Stupéfaction. Je m'arrêtais, figé. Yeux grands ouverts.


- Noon...

Mon gémissement harlerté immédiatement Dan. Mon petit stylo... à quoi pouvait-il servir... face à "CA"?

Devant nous, sur la porte... une mystérieuse masse informe et odorante recouvrait la porte de la salle... Une forme vivante, je m'en rendais compte au son des sa respirations lentes...


- putain, c'ets quoi ce truc.

Cette chose bloquait la porte !

_________________
Rang 7
Attaque normale : 5dgts
Attaque batte de baseball : 10dgts *pas encore*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.obscure-rpg.keuf.net
Dan
Non-contaminé
Non-contaminé
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Classe (niveau) : Première Gen
Groupe sanguin : O+
Date d'inscription : 07/01/2008

Survivants
PV:
60/60  (60/60)
Immunité:
4/4  (4/4)
PE:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Eq1/Mission 1:] le but proche...   Jeu 12 Juin - 13:03

Une nouvelle fois un obstacle se dressa face aux deux jeunes élèves de ce lycée. Quelque chose d'encore plus immonde s'était installée sur la porte, oui la porte! Une putain de masse gluante était collée sur la porte, et ce n'était pas la peine d'espérer la toucher! Dan recula de quelques pas, saisit par un dégoût qui lui noua les trips. Comment faire?

*Que faire lorsqu'on ne peut pas passer par l'axe.... .. .. Les ailes! Il faut que l'on contourne cette chose. Mais comment, il n'y a pas d'autres portes. Nous sommes perdus! Merde !!*

Dan resta perplexe, il avait déjà sa petite idée mais elle était irréalisable. Si tout était simple ils seraient passés par les fenêtres, mais il n'y avait pas de prises sur les murs de ce lycée pourri et ils ne disposaient pas de corde de rappelle. Autrement dit, il était impossible de passer par les fenêtres. Pourtant la créature l'avait fait, elle, se dit Dan. Encore quelque chose de mystérieux, ces créatures étaient supérieurs en tous points comparé à ces pauvres étudiants. Une rage commença à monter en Dan, il se sentait faible, chose de laquelle il a toujours eut horreur. Il fallait qu'ils passent, mais comment faire? L'attente se fit longue, Dan commençait à tourner en rond et il commençait à faire froid dans ce couloir. Quelque chose laissait pénétrer un courant d'aire froid dans ce long couloir.

*Eh merde! La ventilation! Pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt!*

Dan se mît à chercher l'embouchure. Il courait dans le couloir en gardant le regard fixé sur les hauts des murs. Il espérait que cette embouchure soit assez conséquente pour laisser pénétrer un homme. Ça y est! Dan avait enfin trouvé l'embouchure! Il hurla à Jess depuis l'autre bout du couloir d'approcher.


- Jess! Par ici, vite!

Pendant ce temps Dan sauta et tenta de faire sauter la grille d'aération, mais c'était en vain. Après avoir reprit son souffle il accouru dans la pièce où la créature s'était auto-consumée et empoigna une chaise. Il retourna à la grille et monta dessus. Damnation! La grille était maintenue par des vis! Dan redescendît de sa chaise, de toute évidence il était à la fois déçue et désespéré. Il se laissa glisser le long du mur et soupira.

-Je crois que l'on ne pourra pas accéder à la salle des profs. Tout ça pour rien, pourquoi on a fait tout ça, si au dernier moment tout s'écroule? Merde! J'en ai marre! Putain de lycée!!!!

Le footballer plongea sa tête dans ses mains. Il avait envie de pleurer mais il n'y parvenait pas. Cela faisait déjà bien longtemps qu'il n'avait pas pleuré. Et là encore, il avait un blocage, pourquoi? Il savait pourtant que pleurer n'avait rien de honteux, de plus cela pourrait lui passer les nerfs. Mais il n'y parvenait pas. Il soupira et revînt à lui, il fit de l'ordre dans ses pensés et finit par tourner son regard vers Jess.

-Alors, que fait-on? Si tu as une idée je t'écoute. Là je suis à court, il n'est pas trop tard pour faire demie-tour, c'est toi qui vois Jess.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukanoma.forumeast.com
Jess
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 28
Classe (niveau) : Terminale L
Date d'inscription : 28/06/2007

Survivants
PV:
60/60  (60/60)
Immunité:
4/4  (4/4)
PE:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Eq1/Mission 1:] le but proche...   Jeu 12 Juin - 13:52

L'impatience, l'énervement. L'épuisement.
Nous étions à bout. Là, c'était vraiment le fond !

Je m'accroupissais, épuisé, tandis que Dan courait dans tout les sens. Je le voyais passer devant moi, seul d'abord, avec une chaise ensuite. mais qu'est-ce qu'il faisait? Ou plutôt, le vrai reproche était qu'est-ce que JE faisais? Dan tentait au moins quelque chose, il était bien plus courageux que moi.

Je levais les yeux vers lui avec paresse. A ma grande surprise, il s'était affaissé contre le mur, lui aussi dépité. On en avait marre. Le cable était romput. Tout allez finir...

Finir...


-Alors, que fait-on? lanca soudainement Dan d'un ton las. Si tu as une idée je t'écoute. Là je suis à court, il n'est pas trop tard pour faire demi-tour, c'est toi qui vois, Jess.

Faire... demi-tours? Revenir sans rien? Tout reposais maintenant sur moi. Je lui devais bien ca, après toute l'aide qu'il m'avait apporté. Alors je secouais la tête, passant mes mains dans mes cheveux, songeur.

Mes yeux se posèrent bientôt sur la chaise, abandonnée au milieu du couloir. L'aération, il aurait suffit d'un tourne-vis pour passer. Bordel. Et ce truc immonde sur la porte, pourquoi était-il là?!!

J'en pouvais plus. Alternativement, mes yeux basculaient entre la chaise, le monstre, la chaise, le monstre, la chaise.

Sursaut, je me levais, empoignais la chaise fermement et la balanca sur la bestiole dans un accès de rage.


- Putain de sâleté, dégage !!

Rien à faire, le truc se contracta un peu et s'assoupit encore. Ras le bol! Alors j'empoigna mon stylo, récupéra la chaise, la posa et monta à niveau de la bouche d'air. Tourne, putain de vis, tourne.
Ca ne marchait pas, alors je jeta violemment le stylo parterre et posa furieusement mes mains contre le mur.


- Y a rien à faire... non...

Mes yeux fixaient le sol. Puis, mon regard remonta le long de ma ceinture. Là, accroché à mon pantalon, le trousseau de clés scintillait sousla lumière des néons.

- Attends...

Mais oui! Qui n'avait jamais fait ça? Ouvrir un locket avec une clé? c'était bien connu ! Alors je saissisa la plus apte, celle qui avait la dent la plus longue, essaya la taille le long d'une vis...

- Dan... CA MARCHE !

Il y avait donc de l'espoir ! Et je tournais la clé au fur et à mesure que la vis se décrochait de son socle. L'opération durerait quelques bonnes minutes, alors il ne fallait pas trainer. Le tout était de savoir si l'un de nous deux pourrait passer...
Je me souvint alors des techniciens de surface, lors d'une des fuites d'eau il y a un mois... Bien sûr que l'on passait !


- Dan, Dan ! Criais-je avec soulagement. S'il te plait surveille que personne n'arrive !

_________________
Rang 7
Attaque normale : 5dgts
Attaque batte de baseball : 10dgts *pas encore*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.obscure-rpg.keuf.net
Dan
Non-contaminé
Non-contaminé
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Classe (niveau) : Première Gen
Groupe sanguin : O+
Date d'inscription : 07/01/2008

Survivants
PV:
60/60  (60/60)
Immunité:
4/4  (4/4)
PE:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Eq1/Mission 1:] le but proche...   Jeu 12 Juin - 14:29

Une solution s'offrait! Dan n'avait pas fait d'erreurs de jugement, ce Jess était plein de ressources, la seule chose qui lui manquait : l'énergie. Mais Dan savait que ce n'était pas tellement grave, l'énergie s'acquière à force d'entraînement. Si quelqu'un pousse à individu à aller plus loin alors ce dernier progressera sans aucun doute. Et quel meilleur exercice y a-t-il que de se battre pour sa survie? Oui, Dan avait de drôle de pensées, mais à vrai dire il ne savait que faire à cet instant. Jess dévissait les vis du mieux qu'il le pouvait, et lui, il n'avait plus rien à faire. Dan n'avait guère l'habitude de ce genre de situation, en temps normal c'est sur lui que l'on compte en dernier recours. Les rôles avaient été changés. Dan n'était plus qu'un support, une simple personne sur laquelle le président des délégués pouvait compter.
Toutefois cela rassura Dan, il en avait assez d'être l'objet de toute les attentions. Et pour être honnête il comptait arrêter le foot. C'était aussi simple que cela, Dan avait envie d'une vie simple et tranquille. Quelle drôle ironie, au moment où il souhaitait prendre du repos, il lui tombait dessus un destin bien plus tragique. Mais il n'était pas seul, il avait des personnes sur qui compter, et plus particulièrement Jess. On avait besoin de lui, et il avait besoin des autres...

*Peut être est-ce ça, la normalité. De l'entraide, des sentiments sincères, sans arrières pensées. Que des paroles à l'état brute. Nos actions déterminent notre futur... Qu'est-ce qu'on peut mal interpréter les choses quand on a la grosse tête! Putain, je n'en reviens pas d'avoir été aussi con!*

Jess le tira de ses songes lorsqu'il lui demanda de surveiller les alentours. À quoi bon faire cela, si une autre de ces créatures arrivait maintenant ce serait la fin... quoique .. pas si sûr. Comme pour eux le seul moyen d'arriver jusqu'à ce couloir était les escaliers, du moins le plus simple. C'était décidé, pour s'occuper Dan allait mettre en place un périmètre défensif en suivant le peu d'observations faites il y a quelques minutes. Il alla ouvrir toutes les portes possibles en faisant attention de ne pas alerter une quelconque créatures pouvant se trouver dans l'une des salle de ce couloir. Une fois ceci fait, les fenêtres ouvertes et non couvertes laissèrent pénétrer les rayon du soleil jusque dans le couloir, faisant ainsi office de rempart, du moins Dan espérait que cela allait suffire. Dan regardait avec satisfaction le travail accomplie, puis se tourna vers Jess pour voir où il en était, celui-ci n'avait pas fini, il n'en était qu'à la deuxième vis. Le footballer se dirigea alors vers la fenêtre du bout du couloir, celle qui donne sur le gymnase. La chaleur naturel du soleil lui caressa le visage, il se sentait bien, là, appuyé contre le mur à regarder par la fenêtre les portes du gymnase clôt. Il savait que derrière ces portes patientaient un groupe de personnes, sans doute plongés dans un état de doute, peut être se disaient-ils que Jess et lui ne reviendraient jamais. Dan se tourna vers Jess et d'une voix presque plate il lui demanda :


- T'en es où? T'as presque finit? Il ne faut pas trop tarder.

Stupéfiant! La voix de Dan ne tremblait plus, ses membres avaient recouvrés leurs forces. Dan se sentait bien, il avait l'impression qu'il pouvait affronter toute une armée de ces créatures répugnantes... Non, même s'il en avait la force, l'horreur le saisirait de nouveau. On dit que l'être humain s'adapte à tout, ou du moins à une grande partie de facteurs naturels survenant dans sa vie. Mais ces créatures étaient-elles naturelles? C'est ce que Dan comptait découvrir. Il lui fallait trouver quelques réponses AVANT l'arrivée de la police! Il voulait savoir ce qui à causé la mort de tant de gens. Il voulait savoir contre quoi il se battait, cependant il savait que sa curiosité lui couterait sans doute la vie. Mourir... Non! Pas question! C'est impensable! Pourtant il n'arrivait pas à entrevoir son futur. Il n'arrivait pas à s'imaginer plus vieux, ayant un emploie stable, une famille, une belle maison et une grosse voiture. Il n'arrivait pas non plus à s'imaginer autre chose. Pas de futur, sa vie restait en suspend après cette aventure, même s'il tentait de se dire le contraire il savait qu'il n'en ressortirait peut être pas vivant.
Dan s'extirpa de ses songes et se redressa. Laissant la fenêtre pour rejoindre Jess qui était sur le point de terminer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukanoma.forumeast.com
Jess
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 28
Classe (niveau) : Terminale L
Date d'inscription : 28/06/2007

Survivants
PV:
60/60  (60/60)
Immunité:
4/4  (4/4)
PE:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Eq1/Mission 1:] le but proche...   Ven 13 Juin - 17:09

La sueur dégoulinait. Je la sentais glisser, curieuse et vicieuse à la fois le long de mon col, pénétrant dans ma chemise devenue humide. Ma tête commencait à tourner. Pas évident de garder la tête braquée sur le plafond ! Mes bras tendus et actifs depuis une bonne poignée de minutes continuaient leur circuit répétitif. Tourner, tourner, tourner. Une première vis était sortie et alla chuter sur le sol. Je m'attaquais donc à la suivante, plus motivé que jamais.

Derrière moi, j'entendais les pas pressés et vifs de Dan. Il courait. Que faisait-il? De ma position, je ne le voyais pas et jeta un bref regard du coin de l'oeil ; seul le couloir vide et blaffard s'offrait à ma vision. Non. Je ne devais pas m'inquiéter, s'il un probème survenait, il me ferait signe, j'ne était convaincu. Alors je me concentrais à nouveau sur mon objetif. Une autre vis tomba.


- T'en es où?

Vacillement. La peur bleu ! Dan était revenu derrière moi sans que je ne l'entende ! Totallement prit de court, je suffoqua quelques instant dans un toussotement de surprise, et attrappa le dossier de la chaise devenue bancale sous mon corps tréssaillant. Putain. Je flippais grave, pas de doute !
Je sourais bêtement, honteux de ma réaction juvénile mais après cela reprit immédiatement mon sérieux. Il fallait que je continu, sans m'arrêter.


- Plus qu'une ! Articulais-je avec difficulté. Dan, récupères les vis s'il te plait, on ne sait jamais.

Et oui, qui savait? Un stylo de supermarché m'avait sauvé la vie, alors qui sait ce qu'une vis pouvait faire? Incroyable ressource, pensais-je avec humour. Il fallait rester optimiste, oui.

Enfin, la plaque de métal tournoya, et la dernière vis tomba. Je mettais la clé entre mes dents et attrappa la plaque pour la décrocher définitivement.


- Dan ! Attrappe !

Et Je la lui lanca. Ma voix. Ma voix était légère. Enfin, enfin l'espoir ! Nous allions nous en sortir! Vivre! Nous allions vivre, sortir de cet enfer! J'aggripa le bord de la trappe ouverte et commenca à m'y isser.

Intrépide.
Impatient.
Inconscient.

Quel abruti. Vraiment. J'aurais pu m'y attendre, mais à cet instant précis, toute la situation me prit de court... et mes yeux, braqués dans l'obscurité de l'aération, luisaient désormais d'un éclat écarlate à travers ses pupilles sanglantes...


- Bor...del !

La chose se contracta et le conduit, obstrué par sa masse grasse, m'éjecta sur le sol. Mon dos heurta violemment la chaise et je me retrouvais parterre.
Le craquement sinistre qui déchira le plafond avait sans doute alerté Dan depuis longtemps, et le monstre s'extirpa un peu plus de la trappe laissée ouverte, déplacant des pattes vouteuses sur le plafond.

Ce truc se déplacait sur le plafond ! Sans attendre, je prit mes jambes à mon coup, releva mes fesses endolories du sol et me précipita vers Dan. Pas le temps d'essayer mon stylo sur ca ! Et elle me coursait après ! Non! Pourquoi moi?!

Décidémment, un "mamaaaan !" aurait été de trop. Rien à faire. je paniquais comme une poule mouillée.


- Dan ! Planques-toi !

Sans en avoir le temps, je sentis subitement l'humidité horripilante du monstre dans mon dos... une énorme tentacule, moite et baveuse, venait de frôler mon dos ! La panique !

- Ah !

Mon cri aurait pu perforer la tempe d'un type à l'autre bout de la terre. Impossible ! Quelle horreur !
Alors, sans attendre, incapable de savoir où la créature se situait par rapport à moi, je saisissa la première porte que Dan avait ouvert, aggrippant la poignée avant de glisser de tout mon corps sur le sol glacé.

Puis... plus rien, hormis un bruit sourd derrière moi...
... Je me retouvais dans le noir le plus complet ! Merde ! Qu'est-ce qu'il se passait? Essoufflé, le simple souvenir du contact avec la bestiole me fit frémir. Mais là, plus rien. Il n'y avait plus un bruit. On était-elle? Ou plutôt, à vrai dire... où me trouvais-je?

L'imbécile... je m'en apercut bien vite... parce qu'en réalité, j'avais fermée la porte ! Et je m'étais retrouvé dans un placard! Quel con ! Mais la créature?!

Doucement, je baissa les yeux vers le sol... la porte devrait laisser passer un faisceau de lumière en provenance du couloir... mais un forme obscure entravait ma vue !!! Un frisson glacé parcourut mon échine, parce qu'en tournant la poignée de nouveau, la porte refusa de s'ouvrir !

J'étais enfermé! La porte ne s'ouvrait plus ! La créature, la créature bloquait ma sortie!


- Dan ! Daaan! Criais-je alors, larmes aux yeux tandis que je secouais la porte en vain.

Impossible. Je n'y revenais pas... la créature, du même type que celle sur la porte de la salle des profs, m'avait enfermée dans ce placard !

_________________
Rang 7
Attaque normale : 5dgts
Attaque batte de baseball : 10dgts *pas encore*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.obscure-rpg.keuf.net
Dan
Non-contaminé
Non-contaminé
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Classe (niveau) : Première Gen
Groupe sanguin : O+
Date d'inscription : 07/01/2008

Survivants
PV:
60/60  (60/60)
Immunité:
4/4  (4/4)
PE:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Eq1/Mission 1:] le but proche...   Ven 13 Juin - 18:22

-Plus qu'une ! Dan, récupères les vis s'il te plait, on ne sait jamais.

Récupérer les vis, quelle drôle d'idée, mais Dan ne chercha pas à comprendre, il s'exécuta et se pencha afin de ramasser une à une les vis. Pendant ce temps, Jess s'affairait à la dernière vis, très bientôt il allait pouvoir s'introduire dans le système de ventilation du bâtiment et se rendre où bon leurs semblaient. Soudain la dernière vis tomba au sol, Dan se pencha une nouvelle fois pour la récupérer, puis un bruit sourd :

-Dan attrape!

La plaque tomba directement sur la tête de Dan qui n'avait pas eut le temps de se relever complètement puis s'échoua au sol. Lorsque Dan se frottait la tête pour apaiser la douleur, il sentît un liquide gluant. Il retira sa main et la plaça devant ses yeux, un liquide verdâtre et gluant était collé à ses mains.

*Non!...*

Il était trop tard, Jess fut projeté au sol et une créature informe et tout aussi répugnante que la précédente surgît du conduit. Une différence? Elle, elle se mouvait. Dan tourna les talons et fonça vers la salle la plus proche. Un bureau... non une multitude de bureaux! Dan fut surpris par un cris de terreur provenant du couloir, c'était Jess. Dan commença à retourner frénétiquement les bureaux à la recherche du moindre objet tranchant. Alors qu'il passait de bureau en bureau, il s'approcha d'un tableau. Au dessus de l'ardoise verte était suspendu une barre de fer qui servait d'accroche pour les ampoules électriques. Dan sauta et saisit la barre pour la tirer et finalement l'arracher violemment du plafond. Elle n'était pas très solide mais ça pouvait fonctionner.


- Dan ! Daaan!

Le footballer resta un instant immobile, son cœur battait la chamade... non, ils ne pouvaient pas encore mourir! Il serra la barre de fer jusqu'à s'en faire mal aux mains puis fonça dans le couloir. Il se dirigea vers la salle depuis laquelle Jess hurlait de terreur. Dan déboula dans la pièce avec sa barre de fer en main. Il hurla pour se donner du courage puis frappa la masse informe.
Le premier coup n'eut pas d'effet, la barre s'était quelque peu fragilisée. Pas le choix, se dit Dan. Il planta la barre de fer sur la chose qui se rétracta instantanément. La chose était toujours accrochée, elle restait collée à l'armoire dans laquelle se trouvait Jess. Dan saisit une nouvelle fois la barre de fer. Puis donna une multitude de coup à n'en plus pouvoir. Ce fut en vain. La créature restait accrochée au porte et ne semblait pas vouloir s'en défaire. Que faire? Il n'y avait aucune solution!

- Merde!!!!

Dan se prit la tête et se tira les cheveux. Il était impuissant, il ne pouvait pas sauver Jess. Il était là, derrière cette porte mais il ne pouvait pas le sauver. Ces créatures... Dan se jura de les exterminer. Cependant il repris son calme et s'adressa au délégué d'une voix cherchant à apaiser.


- Jess, écoutes moi bien. Je vais revenir te chercher. Il faut que je trouve quelque chose d'efficace. Alors s'il te plait, ne panqiue pas, reste là où tu es, il ne t'arrivera rien.

A vrai dire, Dan ne savait pas s'il reviendrait à temps. Sans doute que lorsqu'il aura quitté les lieux, la créatures s'empresserait de tuer Jess. Non! Il ne voulait pas y penser, il reviendrait avec de quoi sauver son ami..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukanoma.forumeast.com
Jess
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 28
Classe (niveau) : Terminale L
Date d'inscription : 28/06/2007

Survivants
PV:
60/60  (60/60)
Immunité:
4/4  (4/4)
PE:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Eq1/Mission 1:] le but proche...   Ven 13 Juin - 19:00

Je ne respirais plus. Non. La pression était trop forte. Je m'écroulais. J'allais mourrir, mourrir dans un placard! Ma poitrine me torturais, l'air austère et chaud me confinait dans un espace totallement irrespirable. Ou du moin, la panique qui m'avait saisit jusque là tentait de m'en convaincre. Un tombe. Une tombe à la verticale, pensais-je. Un sarcophage?

Je frappais désepéremment la porte, me jeta à deux reprises contre le battant de bois, mais rien à faire. J'étais prisonnier. Alors, je m'écroula, genous à terre, la tête basse. Evanouit, le courage. Et l'espoir, disparu, enfuit.

Qu'est-ce que je pouvais faire? Je pouvais à peine m'asseoir dans cette rotissoire, et la bestiole qui m'entravait la sortie finirait par me dévorer.


- Jess, écoutes moi bien. Je vais revenir te chercher. Il faut que je trouve quelque chose d'efficace. Alors s'il te plait, ne panqiue pas, reste là où tu es, il ne t'arrivera rien.

Les paroles du footballer provenaient de l'autre côté. Un soulagement énorme grossit dans ma poitrine. Mais qu'espérait-il? Me libérer? Chose inutile... oui...

- Dan... vraiment... je crois qu'il faut que tu partes, oui ! Continu sans moi !

Ca y est. C'était la fin. Vraiment... J'avais proclamé mon propre abandon.

Enfin... quoique... la fin pour moi, mais Dan, oui, Dan ! A cette pensée, je releva immédiatement les yeux. Lui, il était de l'autre côté, seul. Et si d'autres créatures arrivaient? Impossible, impensable ! Parce que dans ce cas là je serai totalement impuissant ! Et si lui, au moins, avait la possibilité de continuer? Avec les clés, il

Stop. Attendez. Les clés. Non. C'est pas vrai ! Elle était sur moi ! Impossible ! Je fouilla mes poches, atteignant ma ceinture. Le contact froid du trousseau me paralysa. J'avais les clés, mais alors... comment Dan pourrait-il accéder aux autres salles? Il était condamné !!!


- Merde ! Les clés ! C'est pas vrai ! C'est moi qui les ai ! Comment va-t-on faire?!

Je plongeais mon visage dans mes mains sâles. Avec moi s'entrerrait le seul moyen d'être libre... j'avais tout foiré...
... et Dan... et les autres, au gymnase... Le gymnase... le... gymnase ! Oui ! La clé du gymnase m'avait servie à déviser la plaque d'aération ! Mais... où était-elle à présent?

Je fouilla mes poches, haletant. Elle n'était plus sur le trousseau, j'en était convaincue. Soudain, tout me revint à l'esprit : la plaque, la clé dans ma bouche... le monstre... et moi, qui tombe ! Je l'avais lâchée ! Elle était encore dans le couloir !


- Oui! C'est ca ! M'écriais-je alors, une nouvelle chaleur dans la voix. Dan ! La clé du gymnase est parterre près de la chaise !! j'en suis sûr ! Avec elle, retourne au gymnase, et va chercher de l'aide !! Ne t'inquiètes pas pour moi!

Je posa mes mains et mon front à plat sur la porte, conscient du risque que j'en courrai, mais plus soucieux encore de la sécurité des autres élèves, de leur avenir, de leur liberté...

- Vas-y, Dan, redescend au RDC, retourne au gymnase, et lorsque tu auras récupéré de quoi tuer ces créatures, revenez me libérer... j'attendrai... j'attendrai...

[--> début de la mission intermédiaire lors de ton arrivée au gymnase ! La récompense te sera donnée à ce moment là ;p]

_________________
Rang 7
Attaque normale : 5dgts
Attaque batte de baseball : 10dgts *pas encore*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.obscure-rpg.keuf.net
Dan
Non-contaminé
Non-contaminé
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 28
Classe (niveau) : Première Gen
Groupe sanguin : O+
Date d'inscription : 07/01/2008

Survivants
PV:
60/60  (60/60)
Immunité:
4/4  (4/4)
PE:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Eq1/Mission 1:] le but proche...   Sam 14 Juin - 21:16

- Dan... vraiment... je crois qu'il faut que tu partes, oui ! Continu sans moi !

Malgré son optimisme à tout épreuves il se devait d'admettre qu'il ne pouvait Jess, du moins à ce moment là. Il se sentait faible, mais d'un côté il savait qu'il devait revenir au gymnase, recouvrer ses forces et repartir avec de l'aide, voir même de l'équipement. Mais comment laisser Jess ainsi, seul face à tant de danger? Non, des deux, Jess était celui qui était le plus en sécurité. Cette créature ne donnait pas l'impression de pouvoir faire le moindre mal, elle ne faisait que bloquer ses proies, mais pour qui, pour quoi? Non il ne devait pas penser à cela. D'ailleurs Jess s'exclamait déjà derrière les portes du placard.

- Merde ! Les clés ! C'est pas vrai ! C'est moi qui les ai ! Comment va-t-on faire?!

À cet instant, Dan pensa que tout partait de travers. Non, il ne pensait plus, il n'arrivait plus à penser. La seul chose qui lui traversa l'esprit fut la mort. Oui, ils finiraient comme tous ces gens morts jusqu'à présent. Comme Carla, étalés contre le carrelage, baignant dans leurs propre sang. Cependant, Jess était toujours là. Ce Jess, finalement c'est à croire qu'il était un peu cette lueur d'espoir pour Dan.

- Oui! C'est ça ! Dan ! La clé du gymnase est parterre près de la chaise !! j'en suis sûr ! Avec elle, retourne au gymnase, et va chercher de l'aide !! Ne t'inquiètes pas pour moi!

Mais même cela ne parvient pas à motiver Dan. Il en avait assez de courir. Il voulait que tout cela cesse. Faire cessez cela, une seule porte entravait le court des chose! Eh merde! Pourquoi a-t-il fallut que ces créatures existent?! Alors qu'il était prêt à partir, Dan s'arrêta sur le pas de la porte.

- Jess, t'as intérêt de rester là. Si je reviens et que t'es parti, je te promet que j'irai te chercher... et là tu peux me croire... ça va faire mal. Attends ici, je reviens avec du monde et du matos!

Puis il quitta la salle silencieusement pour se retrouver dans le couloir. Depuis la porte il put apercevoir la chaise, mais pas la moindre trace de la clé. Si! Elle était un peu plus loin, Jess avait du glisser puis les faire tomber. Enfin, quelle importance. Il se dirigea vers elle afin de les prendre et les ranger soigneusement dans sa poche droite de son pantalon. Puis il commença à trottiner en direction du la cage d'escaliers. Il commença alors à descendre les marches deux à deux pour enfin se retrouver dans le hall. Celui-ci était encore plongé dans l'obscurité la plus totale, seules les portes béantes restaient, sauf que cette fois, elles donnaient vers la lumière.
Dan avait peur, oui, encore une fois il devait affronter les ténèbres sans savoir sur quoi il tomberait... Des montres, c'était certains, oui!...

*Non... putain c'est pas possible!*

D'ailleurs, face à lui, se tenait une autre de ces créatures.. attendez... celle-ci paraissait un peu plus humaine. Non, c'était bien une créature, la peau grise, des phalanges plus grandes que la normale, des ongles... très grands. Ses yeux eux même n'était pas ordinaires, ils étaient gris!

*Putain merde! Il y en a une autre! Je suis mort cette fois! Je peux pas battre deux de ces créatures à la fois! Non, il faut que je cours, il faut courir!*

Dan était encore sur les dernières marches des escaliers, et les deux créatures étaient en bas, sur les premières marche. Il n'y avait pas d'échappatoire.

*Je fais quoi. Je peux encore sauter sur le côté, par dessus la rambarde, mais je me retrouverai du mauvais côté des portes puisque l'autre aura eut le temps de me bloquer la route, de plus je suis directement désavantagé par ce foutu bandeau de borgne au côté droit, je ne les verrai pas arriver! Prendre l'autre escaliers est tout aussi inutile. Aller Dan! Tu l'as fait une fois, alors pourquoi pas deux?!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukanoma.forumeast.com
Slovan
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 27
Classe (niveau) : Terminale L1
Groupe sanguin : O+ quand il était humain.
Loisirs : héhéhé
Date d'inscription : 28/06/2007

Survivants
PV:
70/70  (70/70)
Immunité:
0/4  (0/4)
PE:
10/0  (10/0)

MessageSujet: Re: [Eq1/Mission 1:] le but proche...   Dim 13 Juil - 0:30

Slovan n'avait pas prit la peine d'attendre pour voir si l'humain s'en tirait. Il avait autre chose à penser, cette maudite clée par exemple. Elle avait intérêt à être rangée à sa place sinon il allait faire un malheur. Rien n'était plus certain. Mnémosyne était toujours debout c'était déjà fantastique et lui aussi, encore mieux, mais ce n'était pas suffisant pour le faire ralentir la cadence, la vitesse avait toujours été primorodiale dans un affrontement et il savait qu'il avait franchement mal calculé ce coup là...

"Il s'attendait à de la visite... Alors pourquoi partir ?"

Marmonnant, il se déplacait avec une certaine souplesse, quoi qu'un peu raidit par la morsure du soleil qui commençait à se refaire sentir, les brûlures, vives au premier abord, reprenant encore de leur vigueur, entre les traits de lumières et les zones d'ombre de l'imposant couloir. Toutes ses portes et ses fenêtres n'avaient pas été ouvertes ainsi pour rien, le gars qu'ils avaient croisé avait compris que les contaminés cragnaient le soleil et pas qu'un peu, mais dans ce cas quel intérêt avait il eu à quitter sa position ?

...

On l'y avait peut être forçé. Le lutteur se stoppa net, qu'est ce qui aurait poussé l'humain à partir autrement qu'un... "monstre" ? Si ça avait été ça, il aurait été soit ratrappé avant les escaliers, soit la bête les auraient rejoins pendant leur "échange" de bons procédés. Donc, que restait il comme possibilité ? Une embuscade particulièrement bien calculée ? Non, c'était bien trop risqué et comment les auraient ils sentit venir ? Non, décidément ce n'était pas plausible.

Il reprit sa route un peu plus lentement malgrè tout. il ne restait que quelques mètres à parcourir, certainement qu'il n'était pas au bout de ses surprises, avec tout ça ce tronçon du parcours semblait simple, trop aisé pour être vrai. Encore sept portes et se serait le bureau des professeurs... Plus que six, et un pas de plus à gauche pour éviter de se retrouver dans le faisceau mordant de lumière. plus que cinq, il faisait plus frais ici c'était bien agréable. Plus que quatre, il ne se rapellait plus de ce placar...

"C'est quoi encore cette chose ?!!"

Un énorme truc gluant était fixé sur la porte d'un pauvre placard à balai, un débaras sans importance. Il fallait avouer que c'était un bien étrange spectacle que celui là, intriguant au possible, surtout quand on voyait un phénomène similaire... Sur la porte désirée. Ok. L'interne n'allait aps se laisser démonter, après tout, il avait mater d'autres êtres étranges alors pourquoi pas "ça" ? Se rapprochant de l'animal, il n'arrivait toujours pas à se faire à l'idée que ça avait put être des élèves, malgrè certains traits caractéristiques et envoya un coup de poing massif dans le dos de la chose.

*Bon, j'ai faillit me détruire les phallanges... Je sens que j'aime ce monstre.*

il se décala histoire de voir s'il y avait un autre moyen de contourner la chose, passant autour de sa cadette qui bouinait il ne savait quoi, peut être une solution, c'était on jamais ? Et là, il entraperçu, la vitre de la porte. Et surtout, ce qu'il y avait derrière.
Un instant il resta interdit. Puis un sourire mauvais se dessina sur son visage, le premier vrai sourire naturel qu'il avait eu depuis longtemps. De la pure méchanceté.

"Salut... Jess."

_________________
Rang 7
attaque normale : 7dgts
attaque spéciale : 5pe > 10dgts (1x par combat)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkpoke.forumzarbi.com/index.htm?sid=55e8c1d78ba62b58eca
Mnemosyne
Contaminé
Contaminé
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 26
Classe (niveau) : Première S
Groupe sanguin : O+
Date d'inscription : 25/12/2007

Survivants
PV:
60/60  (60/60)
Immunité:
0/0  (0/0)
PE:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: [Eq1/Mission 1:] le but proche...   Mar 15 Juil - 10:20

[ Au cas où, je rappelle que jess pourra pas comprendre ce que tu dis nii ^^ ]

Mnemosyne avait suivit son frère pendant tout le trajet. Comme à son habitude, elle avait avancée dans un silence morbide. En fait, d'habitude son silence était dû à une sorte de respect envers son frère pour ne pas le déranger, on pourrait traduire cela comme une façon de rester en vie tout en restant près de son frère, chose pas forcément évidente à faire. Mais pour une fois, ce silence de mort était plutôt dû à plusieurs raisons. Déjà, la plus évidente, pour ne pas se faire repérer par d'éventuelles bestioles. La seconde raison, c'était qu'elle n'avait strictement rien à dire à son frère. La troisième c'était qu'elle était totalement crevée, et sur le point de tomber dans les vapes. Et la dernière était qu'elle réfléchissait. Eh oui, même si elle a toujours donné l'image de la "sœur du délégué des internes", elle aussi était entièrement capable de penser par elle-même, de prendre soi-même des décisions, et de réfléchir à la situation. Même si là, elle ne savait pas trop quoi faire, alors elle ne faisait que suivre son frère.

Bref, analysons la situation. Elle était dans un sale état. Elle avait l'impression que sa tête allait exploser ou qu'on lui donnait un coup de marteau sur le crâne. Enfin normal quoi, si on s'était fait une sale blessure à cause d'une balle qui vous avait frôler le cerveau. Mis à part cette blessure, elle était complètement fatiguée. C'était peut-être dû au fait qu'elle avait courut comme une folle depuis tout à l'heure, qu'elle n'avait rien mangée depuis hier, ou qu'elle avait un métabolisme d'une fragilité déconcertante. Surement l'ensemble des trois.

Et puis son frère. Lui, c'était pas mieux. Une balle dans l'épaule, et il ne voulait pas qu'on s'occupe de cette blessure. Quand est-ce qu'elle pourrait s'occuper de cette balle ? Et comment pourrait-elle la retirer ? Surtout que cela allait être encore plus difficile si la balle s'enfonçait encore plus parce que son frère jouait les chefs et faisait des conneries en utilisant son bras. Il avait juste à cesser de bouger son bras ! Mais ça, elle ne pouvait pas lui dire. Il avait déjà refuser qu'elle fasse quoique ce soit. Si elle persistait, elle risquait plus qu'un petit refus. Enfin bref, ils étaient dans la m*rde, quoi.

Elle faillit trébucher et se ramasser la tête par terre. Elle ne regardait pas ce qu'elle faisait, et était complètement dans ses pensées. Heureusement qu'elle s'était retenue en s'appuyant d'une main sur le mur. Elle aurait ralentit son frère. Et elle ne voulait pas que ce soit le cas. Elle voulait pas être un boulet pour son frère. Elle en avait déjà l'apparence... Elle voulait au moins se rendre utile.

Ils continuèrent d'avancer. Elle était rarement venu ici. Les couloirs administratifs... C'était son frère qui était délégué, pas elle. Elle ne venait presque jamais. Seulement lorsque son frère lui demandait d'apporter tel ou tel dossier à l'administration. Enfin venir ici c'était surtout résumé à deux ou trois fois. Juste assez pour reconnaître un peu les lieux. Elle savait que la porte tant recherchée était devant.

Mais s'en était pas fini. Ils étaient encore loin de pouvoir revenir tranquillement dans l'internat. Même s'ils arrivaient facilement à avoir les clefs... Ils devaient encore aller au self...

"C'est quoi encore cette chose ?!!"

Mnemosyne sortit directement de ses pensées lorsqu'elle entendit son frère parler. Elle tourna la tête, et l'aperçut. En effet... C'était quoi cette bestiole ? C'était comme un gros truc gluant qui s'était complètement accroché au placard... Et c'était pas la seule.

En effet, lorsque la jeune fille projeta son regard dans tout le couloir, elle s'aperçut à son grand désespoir qu'une autre de ces bestioles était présente. Sauf que cette fois ci, la situation empirait : cette créature se trouvait collée à la porte de la salle des professeurs.

Elle se retourna vers son frère lorsqu'il donna un coup dans l'autre créature. Pourquoi s'attaquer à celle-ci alors qu'elle ne montrait aucun signe d'agressivité ? Ne faudrait-il pas mieux s'attaquer à l'autre ? Surtout que apparemment, même les coups de son frère, aussi puissants soient-ils, ne leur faisaient aucun mal... ou presque.

- Nii-sama... On ne devrait pas plutôt s'attarder sur l'autre ? Tu es blessé... Et il ne faudrait pas que ta balle s'enfonce encore plus... On ne pourra plus la retirer après...

Elle parlait d'une voix faible, cela étant dû au fait qu'elle ne voulait pas se faire engueuler par son frère, et aussi parce qu'elle était complètement épuisée. Mais bon, apparemment, son frère n'en avait que faire de ses paroles. Il ne l'écoutait pas.

Elle se retourna alors vers l'autre créature, son pouvoir s'activant légèrement, sans grande agressivité... par manque d'énergie, surement. Mais elle n'avança pas trop loin, puisqu'elle entendit son frère parler. Elle reposa son attention vers celui-ci pour savoir ce qu'il voulait, lorsqu'elle comprit ce qu'il venait de dire. Ce nom... "Jess"... C'était le seul hormis celui de son frère qu'elle avait retenu dans cette masse d'élève que contenait ce lycée. C'était sûrement dû au fait que son frère était souvent avec, et qu'il était délégué... Elle s'était dit qu'il valait mieux retenir ce nom...

Elle jeta un coup d'oeil vers le placard toujours bloqué par la créature. Son frère aussi fixait ce placard avec un grand sourire sadique.



Jess était bloqué dans ce placard ?!



[ Au revoir tout le monde, je serais pas là pendant trois semaines !! Bonne vacances ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Eq1/Mission 1:] le but proche...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Eq1/Mission 1:] le but proche...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obscure rpg :: ZONE RP - Leafmore High - :: BATIMENT ADMINISTRATIF :: Couloir de l'Administration-
Sauter vers: